Boutique en ligne de matériel de jardin, outillage de chantier et équipement de garage Facilités de paiement Livraison toute France pour 6.95€, offerte à partir de 400 € TTC
Exemple: Motobineuse en promo, Compresseur ABAC à 300 €, ...
Filtrer

Moteurs thermiques 4 temps de motoculteurs et bétonnières

Vous avez besoin de remplacer le moteur de votre motoculteur ou bétonnière ? Euro-Expos a pour vous une large collection de moteurs de rechange pour motoculteur ou bétonnière ! Découvrez leur fonctionnement en bas de page. | Livraison sur toute la France métropolitaine. Demandez un devis pour toute autre destination.

Qu’est-ce qu’un moteur thermique 4 temps pour motoculteurs et bétonnières ?

Un moteur thermique est un moteur à combustion permettant de fournir de l’énergie mécanique via la combustion d’un combustible (un carburant : essence, gasoil…).

Comment cela fonctionne-t-il ? Nous allons essayer de simplifier au maximum le fonctionnement d’un moteur 4 temps pour motoculture pour vous faciliter les choses.

Quel est le fonctionnement d’un moteur 4 temps pour motoculteur, motobineuse et bétonnière ?

Comme l’indique son nom, tout se passe en 4 temps :

  • Dans un premier temps (l’admission), on va mélanger le carburant à de l’air dans un cylindre. En descendant, le piston crée une dépression dans la culasse du cylindre. La soupape d’admission aspire l’air et l’essence durant cette dépression.
  • Puis, dans un deuxième temps (la compression), on comprime fortement ce mélange en faisant remonter le pistons et en fermant les soupapes.
  • Ensuite, dans un troisième temps (l’explosion), on va faire exploser ce mix carburant-air à l’aide d’une simple étincelle (créée par une bougie d’allumage). Cette explosion va pousser la tête de piston vers le bas du cylindre. La puissance est générée.
  • Enfin, dans un quatrième temps (échappement), tandis que le piston est en position haute, la soupape d’échappement s’ouvre pour évacuer les gaz brûlés par la combustion. Le piston redescend et on recommence encore et encore.

Tout ce mécanisme correspond à un mouvement linéaire qui génère de la puissance. Mais pour pouvoir utiliser cette puissance, il faut transformer ce mouvement linéaire en un mouvement rotatif qui va pouvoir engranger plusieurs mécanismes dans la machine, comme les roues ou les rotors de votre motoculteur ou motobineuse.

Ainsi, la poussée contre le piston que nous avons mentionnée plus tôt va entraîner une bielle fixée à ce même piston. Cette bielle va elle-même transmettre cette énergie à un vilebrequin. Le vilebrequin est la pièce qui crée le mouvement rotatif, de par sa construction.

Dans le cadre de la motoculture, c’est-à-dire si votre moteur thermique fait fonctionner un motoculteur ou une motobineuse, le moteur va non seulement faire avancer les roues mais aussi actionner les fraises arrières de votre engin.