Boutique en ligne de matériel de jardin, outillage de chantier et équipement de garage Facilités de paiement Livraison toute France pour 6,95€, offerte à partir de 400 € TTC
Exemple: Motobineuse en promo, Compresseur ABAC à 300 €, ...

Comment entretenir votre rotovator / motoculteur / motobineuse ?

Publié par Euro-Expos, le Dimanche 07 Juin 2020
entretienmotoculteurmotobineuserotovator
Vous ne savez pas comment bien entretenir votre machine de motoculture ? Pas de panique, suivez le guide !

Outils nécessaires à l'entretien de votre motoculteur, rotovator, motobineuse :

  • Clé à molette
  • Clé à bougie
  • Brosse métallique pour bougie
  • Nettoyeur haute pression
  • Huile de moteur
  • Huile de boîte
  • Bâton en bois ou plastique
  • Lubrifiant hydrofuge (dégrippant)
  • Gants
  • Meule
  • Chiffon
  • Alcool à 70°

Entretenir votre rotovator, motoculteur et motobineuse :

Les experts d'Euro-Expos vous ont concocté une recette toute simple pour faciliter l'entretien de votre motobineuse, motoculteur et rotovator.

Étape 1 – Le nettoyage des fraises :

Retirer les racines et brins d’herbe qui se sont enchevêtrés dans les fraises après chaque utilisation.

Si vous travaillez dans un terrain très enherbé, cette opération pourra s’effectuer plusieurs fois, en prenant bien le soin d’arrêter le moteur à chaque intervention.

Étape 2 – Entretien des carters et du châssis

Nettoyez l’intérieur ET l’extérieur des carters suite à chaque utilisation de l’appareil.

Pour nettoyer correctement l’intérieur des carters d’un motoculteur thermique, assurez-vous que le moteur soit bien éteint puis débranchez le fil de bougie. Assurez-vous que la sécurité est en place avant toute intervention.

Ensuite, le basculer vers l’arrière. Ne pas le mettre sur le côté, au risque de détériorer les fraises latérales. De plus, vous risquez de voir l’huile de moteur remonter dans la chambre de combustion ou le filtre à air.

Pour les motoculteurs électriques, veillez à le débrancher ou retirez la batterie.

Lors du nettoyage, le port de gants est nécessaire puisque les outils peuvent être dangereux.

Retirez les mottes de terre des outils de coupe avec un stick en bois ou plastique afin d’éviter de vous mettre en danger. Afin d’obtenir un résultat idéal, employez subséquemment un nettoyeur haute pression. Nous vous recommandons de pulvériser ensuite un lubrifiant hydrofuge (type dégrippant) pour empêcher la corrosion.

Profitez d’avoir la bombe de lubrifiant hydrofuge à la main pour en pulvériser sur les câbles et la tringlerie du guidon et du moteur. La tension des câbles d’embrayage et le fonctionnement des dispositifs de sécurité doivent être vérifiés.

Étape 3 – Le serrage des boulons de fixation :

Avec les vibrations, il arrive que les boulons se dévissent. Il faut alors vérifier régulièrement, afin d’éviter qu’un écrou ne tombe et endommage votre appareil.

Étape 4 – L’affûtage des couteaux des fraises :

N’attendez pas que les couteaux soient trop émoussés pour les affûter.

Assurez-vous que les outils soient parfaitement propres avant de les affûter. Lavez-les avec de l’eau propre et veillez à les sécher correctement pour éviter la rouille. Passez ensuite un chiffon imbibé d’alcool à 70° sur toute la partie métallique du couteau.

En tapant contre les pierres, les extrémités s’arrondissent et pénètrent plus difficilement dans le sol.

Utilisez une meule en respectant l’angle.

Lorsqu’ils seront trop usés, changez-les.

Étape 5 – Le contrôle de la tension de la courroie :

Bien que préréglée en usine, il arrive qu’elle se détende et qu’elle cause une usure prématurée de la pièce. Remplacez-là dès que vous estimez que cela est nécessaire. L’examen visuel est le seul moyen de vérifier l’état de la courroie et de la transmission.

Étape 6 – Le nettoyage du filtre à air :

Reportez-vous à la notice constructeur pour ouvrir le capot du filtre à air et pensez bien à noter la référence du filtre pour pouvoir le racheter plus tard.

Le filtre doit être nettoyé souvent, particulièrement en milieu poussiéreux. Cela évite que le moteur ne chauffe trop.

Il est recommandé de nettoyer le filtre à air soit toutes les 50 heures d’utilisation soit tous les 3 mois.

Quand il est trop sale et pour limiter la consommation d’essence et ainsi la pollution, remplacez le filtre à air.

Étape 7 – Le nettoyage de la bougie :

Une bougie en bonne condition est nécessaire pour une machine qui démarre bien à chaque fois. Nettoyez-la soit toutes les 100 heures d’utilisation soit tous les 6 mois. Si nécessaire, n’hésitez pas à la remplacer. Attention en la replaçant de ne pas trop serrer, la porcelaine se casse facilement.

Une clé à bougie est toujours présente dans la pochette d’outils de votre engin. Utilisez celle-ci de préférence puisqu’elle est étudiée pour passer entre les ailettes du moteur.

Retirez la bougie puis enlevez la calamine présente sur l’extrémité. Utilisez une brosse métallique spéciale (brosse à bougies) pour cette opération. Ainsi, les dépôts de combustion seront bien ôtés des électrodes. Notez bien la référence du produit pour être sûr de vous lorsque vous la changerez. La référence doit être absolument respectées lors du remplacement.

Pour finir, nettoyez le filetage et le culot de la bougie au chiffon. Remettez-la en place en vissant de manière ferme, mais ne forcez-pas.

Étape 8 – Le contrôle du niveau d’huile (si le moteur n’est pas équipé de sécurité manque d’huile) :

Effectuez un contrôle du niveau d’huile moteur avant chaque séance de travail, sur moteur froid sur le plat.

Dévissez le bouchon et nettoyez-le pour voir le niveau d’huile. Remettez le capuchon sans le visser. Le niveau doit être entre le niveau minimum et maximum, à l’intérieur de la zone hachurée.

Référez-vous au manuel de votre appareil pour savoir à la fois le type d’huile et la fréquence des vidanges à effectuer. En général, il faut les faire en moyenne toutes les 30 à 40 heures, selon les conditions d’utilisation. Pour l’huile moteur, nous préconisons d’utiliser de la 10W40 synthèse ou semi-synthèse (meilleure sera l’huile, plus longtemps durera le moteur).

Veillez à ce qu’il y ait toujours suffisamment d’huile, mais il ne doit jamais y en avoir trop

Lisez les recommandations du fabricant de votre machine concernant l’huile de boîte.

Pour la vidange, il faut coucher l’engin. Couchez donc la machine. Vous pouvez vidanger les gros motoculteurs sans les coucher. Faites chauffer légèrement le moteur puis arrêtez-le :

Afin d’ effectuer la vidange, commencez par débrancher le fil de bougie puis enlevez le bouchon de vidange. Mettez le bac de récupération sous le carter moteur. Replacez le motoculteur à plat et remettez le bouchon après avoir complètement vidé l’huile usagée. Il peut être nécessaire de remplacer le joint du bouchon de vidange par un neuf. Assurez-vous alors qu’un joint plat en fibre est en place. Si le bouchon de vidange est également utilisé pour le remplissage et la jauge à huile, il ne comportera pas de joint. Remplissez enfin le carter avec de l'huile neuve. Respectez la quantité prévue par le fabricant. Sinon progressez par petits remplissages successifs en contrôlant la jauge.

Étape 9 – Entretenir les roues :

Après chaque utilisation de votre engin, nettoyez ses roues avec un nettoyeur haute pression afin de détacher les mottes de terre. Puis apposez un lubrifiant hydrofuge (dégrippant) sur les axes des roues et sur les jantes pour protéger votre machine de la corrosion. La pression des pneus doit être comprise entre 0.5 et 1 bar. Référez-vous à la notice de votre machine pour connaître la pression exacte correspondant aux besoins de votre machine.

En respectant ces conseils, vous augmenterez considérablement la durée de vie de l’outil.

Pour des informations complémentaires ou vous aidez dans votre choix, n'hésitez pas:
contacter les conseillers euro-expos spécialisés dans la vente de motoculteur au 01.75.43.03.82

Ces guides pourraient également vous intéresser

moteur-ohv-grande-gamme-rechange-pas-cher.JPG
Que signifie OHV pour un moteur thermique ? Explications complètes sur cette technologie
Euro-Expos, 5357 vues
La plupart dse matériels de jardin et de chantier que vous trouverez sur notre site et sur le marché sont équipés d'un moteur thermique à technologie OHV. Découvrez pourquoi et comprenez les avantages procurés par les soupapes en tête sur la plupart de marques (Honda / Briggs & Stratton / Loncin).
maintenance-moteur-4 temps.jpg
Comment entretenir et vérifier un moteur 4 temps ?
Euro-Expos, 1575 vues
Vous souhaitez prendre soin de votre machine mais vous ne savez pas comment vous y prendre? Euro-expos met à votre disposition ce guide d'entretien et de vérification des moteurs 4 temps.
Compression-hydraulique.jpg
Que faire en cas de compression hydraulique sur un moteur thermique 4 temps ?
Euro-Expos, 1247 vues
Lors d'un remisage ou d'un déplacement, veillez à toujours vidanger votre moteur pour éviter la compression hydraulique de celui-ci.
moteur-4-temps-honda.jpg
Comment démarrer un moteur 4 temps ?
Euro-Expos, 2451 vues
Ce type de moteur, apprécié pour sa puissance et sa résistance est plus exigeant en matière d’entretien. Bien suivi, ce type de moteur peut vous satisfaire durant de très longues années.
entretenir motoculteur motobineuse rotovator
Quels sont les bons conseils pour l'entretien de votre motoculteur, de votre rotovator ou de votre motobineuse ?
Euro-Expos, 1326 vues
Bien entretenir sa motobineuse est la garantie d'allonger au maximum sa durée de vie et son efficacité. Découvrez les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour le redémarrage du printemps ou avant le remisage hivernal.
Tous nos guides
L'atelier
Pièces détachées